La souscription à un contrat d’assurance vie : pour quelle raison ?

Les avantages d’une assurance vie

Si vous êtes du genre prévenant et que vous désirez bien préparer votre retraite, la souscription à une police d’assurance vie n’est qu’une étape parmi tant d’autres, mais une assez importante. Elle se révèle même assez capitale grâce à son utilité pour ce qui est du financement de projet à moyen terme.

En effet, souscrire à une assurance vie vous fera jouir de bon nombre d’avantages à savoir : le fait de pouvoir bénéficier d’une fiscalité allégée, la possibilité de jouir de la transmission du capital de manière sécurisée ou encore le fait de pouvoir transformer le capital en rente viagère. Vous en saurez davantage à la suite de cet article.

Assurance vie : quel est son fonctionnement ?

Par assurance vie, il est fait allusion à un contrat dont se sert l’assureur pour s’engager à payer une rente ou un capital à la personne qui veut s’assurer ou à des bénéficiaires qu’elle aurait désignés. Pour que le contrat soit effectif, il est important que l’assuré verse des primes selon les termes auxquels ils se seront compris.

Un des avantages s’y rattachant est qu’il peut être utilisé comme produit d’épargne soit à moyen ou soit à long terme. Une fois le contrat à terme, l’assuré ou les bénéficiaires qu’il aurait désignés auront le droit de rentrer en possession des sommes investies en plus des bénéfices possibles. Il sera toutefois retiré les frais de dossier et les frais pour la gestion.

Une fois que vous aurez souscrit au contrat en effectuant le versement initial, tout change. Par exemple, vous avez la possibilité de faire des versements de manière réguliers ou non si vous le souhaitez et vous êtes également exempt de limite de montant.

Sachez que vous pourrez si vous le désirez à tout moment clôturer le contrat ou effectuer plutôt des retraits quand vous le souhaitez. Il est juste plus attrayant fiscalement de réaliser une épargne sur un délai minimum de 8 ans.

Quels sont les principaux types de contrats d’assurance vie ?

Si vous souhaitez souscrire à une assurance vie, sachez qu’il y en a de divers types :

Contrats monosupport évalués en euros : qu’est-ce que c’est ?

Ici, comme investissement pour vos versements il est tenu compte des produits qui présentent le moins de risque pour ne pas dire pas de risque à l’exemple des obligations d’État et revalorisés annuellement. En optant pour ce type de contrat, vous garantissez le capital investi à tout moment et de plus, les intérêts réalisés annuellement sont complètement acquis.

Ce qu’il faut savoir des contrats multisupports

Il faut savoir que vos versements sont placés sur des produits à moindre risque et aussi sur des produits étant liés à la bourse (obligations, actions, fonds, Sicav…) avec l’appellation d’unités de compte (UC) investis sur le marché financier.

Pour ce qui est de l’assureur concernant UC, il garantit leur nombre et non pas leur valeur qui varie. Bien que cet investissement soit plus rémunérateur que les fonds en euros, il en est bien plus risqué et plus délicat que les fonds en euro.

Quels sont les avantages à souscrire à un contrat d’assurance vie ?

Tout d’abord, il faut noter que l’assurance vie compte plusieurs avantages. C’est en premier lieu un moyen pratique pour se constituer un capital sur le long terme. En effet, quelques années après y avoir souscrit, il vous est possible de retirer votre capital. Pour se faire, il faudra clôturer le contrat et reprendre la somme versée en plus des intérêts nets.

Veuillez noter que si vous faites votre investissement dans des unités compte (UC) il n’est pas certain que vous puissiez récupérer la totalité de la mise. L’assurance vie offre également la possibilité d’augmenter ses revenus généralement pour la retraite, par des retraits quotidiens ou la possibilité de transformer le capital en rente viagère.

Pour finir, si vous recherchez un excellent outil pour transmettre votre capital à l’aide d’une fiscalité profitable et d’une liberté plus vaste pour choisir les bénéficiaires, l’assurance vie est l’outil adapté.

A quelle fiscalité est soumise l’assurance vie ?

Pour ce qui est de la fiscalité à laquelle est soumise l’assurance vie, il y a de multiples points importants à savoir :

En ce qui concerne des versements faits depuis la date du 27 septembre 2017 sur un contrat d’assurance vie, les intérêts issus de ces versements sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) ;

À propos du prélèvement forfaire unique (PFU), sachez qu’il intervient au moment du retrait partiel ou complet des montants qui sont disponibles sur le contrat d’assurance vie.

Si souhaitez faire un retrait sur un contrat d’assurance vie après une un délai complet de 8 ans tout juste après son ouverture, pour des sommes versées en dessous de 150 000 euros le prélèvement forfaitaire unique est de 7.5 %.

Pour ce qui est des autres cas, le prélèvement forfaitaire unique atteint 12.8 %.

Pour finir, il y a 17,2 % de prélèvement social qui vient s’ajouter au prélèvement forfaitaire unique (PFU).

Note importante : Pour ce qui est des versements effectués avant le 27 septembre 2017, les intérêts qui en découlent sont soumis au régime d’imposition qui précède l’arrivée du prélèvement forfaitaire unique :

Concernant les contrats qui font moins de 8 ans, les intérêts sont par défaut soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Ils peuvent également en option être soumis au prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) faisant environ 35 % avant le délai de 4 ans et à 15 % entre 4 et 8 ans.

Pour ce qui est d’un contrat courant plus de 8 ans déjà, les intérêts sont soumis directement au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Leur imposition peut également être soumise en option au prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) atteignant environ 7,5%.

Où faut-il se rendre pour souscrire à une assurance vie ?

En ce qui concerne la souscription d’un contrat d’assurance vie géré par un assureur, vous disposez de plusieurs possibilités. Par exemple, il vous est possible d’y souscrire auprès d’un agent ou d’un courtier. Vous avez cependant aussi la possibilité de prendre par le concours de votre banque ou soit d’associations d’épargnants.