Quelles sont les raisons pour lesquelles il serait recommandé d’ouvrir un PEA ?

Pourquoi ouvrir un PEA ?

Si vous vous êtes déjà essayé à la bourse, vous savez sûrement qu’il n’est pas aisé d’y investir. À cet effet, il y a eu des apports de solutions qui ont été mis en place dans le but d’accompagner au mieux les nouveaux investisseurs dans la démarche. En effet, l’élaboration et l’introduction du PEA sur le marché en 1992 viennent en tant que supports pour favoriser l’environnement et les prises de décisions aux investisseurs. Entre ses nombreux avantages et ses caractéristiques, vous en apprendrez plus à la suite de cet article sur pourquoi il faudrait ouvrir un PEA.

La première raison pour l’ouvrir est qu’il représente une enveloppe fiscale très attrayante

Il faut savoir que le PEA bénéficie de plusieurs avantages. Le tout premier consiste à offrir à son détenteur le bonheur d’être exempt de la totalité de l’impôt sur le revenu dans le cas où il n’y aurait pas de retrait. Aussi, il est important que les revenus du plan servent d’investissement au niveau du PEA.

Et ce n’est pas tout. Si par exemple vous détenez le PEA pour une période globale de 5 ans, vous bénéficiez de la possibilité de faire librement vos retraits. En plus, mis à part les prélèvements sociaux qui sont dus, les gains que vous aurez réalisés bénéficieront d’une exonération totale d’impôt sur le revenu.

Notez qu’il n’est pas impossible d’effectuer de retraits sans atteindre au préalable ce délai de 5 ans. Sachez juste que cela causerait l’arrêt automatique du plan à moins qu’il y ait de conditions dérogatoires :

  • en cas de mis en place ou de reprise d’une entreprise ;
  • en cas de licenciement ;
  • ou pour des raisons d’invalidité.

Dans ce cas, le gain obtenu sur le plan subit une imposition à l’exemple de n’importe quel autre placement. Il est donc imposé au taux unique de 30 % (prélèvement forfaitaire). N’hésitez plus donc et prenez une date pour réaliser l’ouverture de votre PEA. Veuillez noter que pour calculer la durée de détention, il est tenu compte de la date du 1er versement qui a été effectué au moment de l’ouverture de plan. Il n’est donc pas pris en compte la date des versements à venir.

C’est un moyen sûr pour bénéficier de multiples possibilités d’investissement

Avec le PEA vous aurez la possibilité de prendre part au potentiel élaboré pour mettre en valeur les marchés actions européens. Assez axé de manière directe sur une économie productive, en comptant en plus les actions ainsi que les obligations il est plus ouvert aux titres non cotés.

En plus de cela, il s’ouvre également aux valeurs actives des PME et ETI de l’Union européenne. Si vous êtes à la recherche d’un outil très performant à utiliser dans une stratégie patrimoniale assez bien établie, le PEA saura convenablement vous répondre.

Avec le PEA, vous aurez la possibilité de gérer de manière passive ou active votre portefeuille

Une fois que vous aurez ouvert votre PEA, sachez qu’il vous sera possible de réaliser une gestion active de votre portefeuille. Vous pourrez également effectuer tous les arbitrages que vous désirerez sans aucune incidence fiscale. Cela est possible grâce à son ouverture aux titres en direct. Le PEA pourrait donc aisément porter les titres des privatisations futures à venir.

Il faut noter que vous disposez de diverses options qui puissent vous permettre de prendre en main votre PEA de manière convenable. Cela dépendre de toute l’expérience acquise et rassemblée sur les marchés boursiers et aussi le temps qu’il soit possible de consacrer à la gestion du PEA.

Si vous le souhaitez, vous pouvez choisir comme point d’investissement l’OPC ou des fonds bien établis pris en main par des experts des marchés financiers. Il est certain que vous y trouverez vos comptes. Pour le choix à faire, vous pouvez être assisté par votre conseiller.

En ce qui concerne les investisseurs qui manquent de temps pour effectuer un suivi ou ceux n’ayant pas reçu de notification, ils ont aussi l’avantage de faire appel à des experts du marché financier s’ils le souhaitaient :

Si vous optez pour une gestion conseillée, vous ne bénéficierez que des conseils et recommandations d’experts de LCL Banque Privée. La décision finale par contre vous revient.

Cependant, si vous choisissez la gestion sous mandat, vous leur attribuez dans ce cas toute la responsabilité qui incombe à la gestion de votre portefeuille.

Opter pour l’ouverture du PEA vous fait bénéficier d’une liquidité toujours accessible

Avec le PEA, il vous est possible de réaliser librement vos retraits. Que vous choisissez de le faire à travers le compte espèces ou que vous choisissez de vendre des titres afin de disposer par la suite de liquidités, l’opération se fera aisément.

Bien que vous puissiez retirer votre argent quand vous le souhaitez, l’envie ne vous prendra certainement pas en raison de sa fiscalité assez typique. En effet, la fiscalité dégressive dont jouit le détenteur du PEA après le délai de 5 ans d’utilisation est une cause suffisante pour vous faire éviter de faire de retrait avant ce délai.

Le PEA : un instrument incomparable pour la retraite

Même si cela est moins mentionné et connu de tous, le PEA est un outil atypique qui à lui seul peut offrir une sortie en rente viagère défiscalisée. Il est également permis de prévoir une sortie du PEA non plus en capital, mais plutôt en rente viagère sous réserve d’une détention étalée sur 5 ans au minimum. Sachez que cette rente bénéficie d’une exonération d’impôt sur le revenu à l’exemple des retraits et est soumise aux prélèvements sociaux d’un taux de 17,2 %.

Autres raisons pour ouvrir un PEA

Un nouvel environnement se construit autour du PEA qui prend le vent en poutre grâce à la loi Pacte. En effet, il n’est plus dorénavant nécessaire d’avoir le titre de contribuable avant de pouvoir ouvrir un PEA.

En ce qui concerne le PEA Jeunes, il est mis à la disposition de personnes ayant dans la tranche d’âge de 18 à 25 ans et qui sont liées au foyer fiscal de leurs parents avec un plafond de 20 000 euros.

Son objectif principal est la sensibilisation des jeunes à l’épargne au travers d’un investissement productif. Pour cela, il faudra constituer l’alternative aux placements effectués sur des livrets d’épargne à l’exemple du livret A peu rémunérateur. Il permet la prise de date et permet de profiter des rendements sur de longs termes plus qu’attractifs des actions.